Massage : les bols tibétains au service de notre bien-être

Partager c'est aimer

Relâcher la pression permet de se sentir bien et d’être moins stressé. Et quoi de mieux qu’un massage pour se détendre et libérer son esprit ! Vous connaissez peut-être le massage suédois, californien ou encore l’Abhyanga dont nous vous avons parlé dans cet article mais avez-vous déjà testé le massage aux bols tibétains, aussi appelé massage sonore ? C’est une méthode de relaxation qui aide à restaurer notre harmonie intérieure tout en favorisant le lâcher-prise. Sur quoi repose t-elle ? Quels sont ses bienfaits ? Installez-vous confortablement, nous allons tout vous expliquer !

Le massage aux bols tibétains ou comment se soigner par le son

Si on sait une chose sur les massages, c’est qu’ils font partie des meilleurs soins qui guérissent. Il n’est donc pas étonnant de voir autant de personnes s’en remettre pour se soigner. C’est peut-être l’une des raisons qui expliquent pourquoi le massage tibétain est de plus en plus sollicité.

Sa particularité ? Nous aider à retrouver notre vitalité et notre paix intérieure grâce aux sons émis par les bols chantants et les mantras traditionnels.

D’après la philosophie védique, les émotions comme la peur, le stress, l’angoisse affectent directement l’organisme. Les bols tibétains seraient un moyen d’entrer en connexion avec nos chakras afin de rétablir l’équilibre et chasser ces ondes négatives.

En frappant légèrement dessus, on obtient une sorte de bourdonnement. Le son produit, se propage alors dans toute la pièce, vous conduisant dans un état méditatif et relaxant. Ces vibrations sonores influenceraient de façon positive les fonctions du cerveau, du système nerveux et immunitaire, comme l’affirment des spécialistes en neuroscience.

Les bols tibétains, des instruments pas comme les autres

Les bols tibétains sont des instruments très anciens, qui nous viennent tout droit du Tibet et du Népal. Leur utilisation remonte il y a environ 5000 ans avant JC et avant même l’arrivée du bouddhisme. Les chamans et moines tibétains s’en servaient pour leurs rituels et leurs séances de méditation.

Les véritables bols tibétains sont constitués de 7 métaux, (l’argent, le cuivre, l’étain, le fer, le mercure, l’or, le plomb) liés aux 7 planètes (la Lune, Vénus, Jupiter, Mars, Mercure, le Soleil et Saturne) mais aussi aux 7 jours de la semaine et aux 7 chakras principaux.

Chaque bol est unique de par sa conception.

Personne tenant des bols tibétains

On en trouve en plusieurs tailles :

  • Les grands bols (25 cm de diamètre et plus). Ce sont ceux qui créent des vibrations graves et profondes qui apaisent instantanément. On les place au niveau du bas du corps
  • Ensuite, les bols de taille moyenne (10 à 25 cm de diamètre). Ils produisent des vibrations équilibrées entre aiguës et graves.
  • À la troisième place, on retrouve les bols de petit diamètre (moins de 12 cm) qui émettent des sons plus aigus. On les utilise principalement pour entretenir le mental.

Un autre détail à ne pas négliger, c’est l’épaisseur. Plus le bol est épais, plus la note fondamentale est présente. Et plus il est fin et élastique, plus il offre des graves.

Il faudra attendre jusque dans les années 80 pour les voir débarquer en Occident. C’est le physicien allemand Peter Hess qui nous fait découvrir cette tradition tibétaine. Selon lui, ”Le son du bol chantant touche ce qu’il y a de plus profond en nous. Il fait vibrer l’âme. Le son soulage les tensions, mobilise les défenses naturelles et libère des énergies créatrices.

Le massage tibétain au service de notre santé

Pourquoi s’intéresser à ce massage relaxant ? Parce que selon ses adeptes, il permet avant tout de retrouver un état de sérénité, d’être en harmonie avec son corps. Et dans un monde où la pression est omniprésente, donnant lieu à des tensions au quotidien, il est crucial de trouver un moyen de lâcher prise afin de se retrouver et c’est exactement ce que nous offre cette méthode de relaxation.

Les ondes produites par les bols tibétains correspondent aux ondes alpha émises par le cerveau quand on se trouve dans un état d’hypnose ou de sommeil profond. Elles se propagent dans l’organisme et pénètrent au plus profond des cellules pour y laisser leurs marques pendant plusieurs heures.

Ce qui relance l’auto-guérison, en créant une harmonie entre les cellules du corps, signe d’une bonne santé.

Femme levant les bras face au soleil

Le massage tibétain offre de nombreux bienfaits, tant sur le plan physique que mental.

Tout d’abord, il réduit le stress dans la mesure où il permet un lâcher-prise total. Et vu qu’on parle de vertus thérapeutiques, ce soin peut vous aider à soulager les courbatures après une activité physique intense, à récupérer plus vite suite à une blessure et à apaiser les douleurs musculaires ou encore les maux de tête.

Ce type de massage s’est aussi révélé bénéfique pour les personnes qui souffrent de troubles digestifs ou d’insomnie. On peut également faire appel à lui pour booster son système immunitaire.

Ses effets calmants seraient très utiles pour se libérer des émotions négatives enfouies telles que la peur, l’angoisse, l’anxiété. C’est donc une piste à envisager en cas de dépression ou pour débloquer les nœuds énergétiques.

Comment se passe une séance de massage aux bols tibétains ?

Pour une séance de massage sonore, le patient s’allonge sur le dos ou sur le ventre, recouvert d’une serviette, sur une table de massage. Le sonothérapeute place sur le corps des bols tibétains de différentes tailles, à des endroits stratégiques comme le dos, la tête, sur lesquels il frappe délicatement, avec une mailloche.

Chaque cellule du corps absorbe les vibrations produites par ces bols chantants pour rétablir l’équilibre entre les énergies et restaurer l’harmonie intérieure.

Ensuite, le praticien s’applique à effectuer un massage tonique accompagné de coups de pressions, de frictions, de mouvements lents, qui visent à assouplir les articulations. Ces gestes viennent compléter les effets bienfaisants des vibrations sonores.

Séance de massage avec les bols tibétains

Le patient doit se laisser transporter et s’ouvrir à la méditation. Durant l’exercice, il est conseillé de garder toujours les yeux fermés pour réussir à se concentrer uniquement sur le son.

Toutefois, par mesure de précaution, on évite de pratiquer ce soin sur les individus souffrant de troubles épileptiques, les femmes enceintes après 8 mois de grossesse ou les personnes présentant des fractures osseuses.

Notre article a piqué votre curiosité et vous voulez en savoir plus sur les bols tibétains, voire même trouver une formation au massage de bol tibétains chantants. Therasound est en effet un nouveau service qui offre des formations et webinars pour les amateurs et professionnels qui souhaitent par exemple savoir faire sonner un bol tibétain.

Crédit Photos : Pexels, Freepik et Adobe Stock.

Dernière mise à jour le 10/10/2021


Partager c'est aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *