Remèdes naturels: se soigner efficacement sans médication !

Les anti-stress naturels pour combattre l’anxiété

Remèdes naturels
Rayonnement solaire intense

Il est naturel de ressentir du stress. Que cela soit à un moment de la journée ou avant un évènement particulier : entretien d’embauche, examen, rendez-vous important. En revanche, il arrive que des cas d’anxiété plus poussés puissent se déclarer et même devenir chroniques. La personne dans ce cas peut alors être sujette à un mal être constant, ce qui n’est pas viable à long terme et peut entraîner de plus gros soucis dans certains cas : troubles nerveux, déprime, tensions musculaires, perte de cheveux, perte de l’appétit, ou inversement, boulimie …
Pour combattre ces troubles de l’anxiété et le stress en général, des remèdes anti-stress naturels existent et on les trouve sous toutes sortes de formes.

 

Le sport contre le stress

 

Les anti-stress naturels pour combattre l'anxiété

 

Il est possible de palier au stress ou de le réduire grâce à la pratique régulière d’un sport. En effet, il se trouve que le sport est l’un des meilleurs anti-stress naturels puisqu’il ne sollicite aucun produit à ingérer et délivre une grande quantité d’endorphines, les hormones du plaisir. Les sports d’équipe peuvent remédier au stress qu’une personne pourrait parfois ressentir au contact des autres. Le jogging, la gymnastique ou encore la natation peuvent restaurer l’équilibre physique et mental chez un individu. Les sports de combat de type boxe, quant à eux, peuvent permettre à une personne de se sentir « vivante » et relativiser naturellement sur son stress. Le sport se révèle donc, être un remède très efficace qui favorise en plus la forme et la santé du corps et améliore considérablement la qualité de vos nuits de sommeil.

 

L’alimentation anti-stress

 

Les anti-stress naturels pour combattre l'anxiété

 

Il est également possible de contribuer à un meilleur équilibre naturel en soignant votre alimentation. En effet, un corps en bonne santé est un corps sain qui a moins de chance de contracter les symptômes du stress. Pour cela, rien de plus simple, évitez de grignoter en dehors des repas. Vous pouvez également favoriser les vitamines A, B, C et E contenues dans les viandes, fruits, légumes et produits laitiers.

Les poissons gras sont un très bon déstressant car ils sont riches en Oméga 3. Ce sont des acides gras essentiels à notre corps qui apportent des vitamines et qui ralentissent l’action de l’hormone du stress.
En plus de vous aider à garder la ligne, les fruits et légumes agissent positivement sur notre organisme en chassant le stress grâce à leurs nutriments riches en vitamines. Les épinards contiennent les vertus anti-stress les plus intéressantes et les bananes regorgent de potassium. Qui est également un très bon allié contre le stress.
Le chocolat noir, bien qu’il ne faille pas en abuser, est un excellent anti-stress. Il abaisse la tension artérielle et libère, à l’instar du sport, des endorphines.
Il est donc nécessaire d’adopter une bonne alimentation pour contribuer à son bien être et à l’éradication du stress.

 

Les plantes qui relaxent

 

Les anti-stress naturels pour combattre l'anxiété

 

L’utilisation des plantes par les hommes remontent à des temps immémoriaux. On les utilisent aussi bien pour leurs vertus gastronomiques que médicinales.
Certaines plantes naturelles sont connues pour calmer le stress de manière très efficace. Nul besoin alors, de recourir aux médicaments dont l’efficacité peut être discutable.

Voici les plantes anti-stress les plus notables :

Le tilleul et la camomille sont des plantes que l’on consomme par infusion en tisane. Elles aident le corps et l’esprit à se relaxer et sont à l’origine de nombreux effets positifs sur le corps. Elles agissent en effet, comme un antiseptique, analgésique et désinfectant.
En cas de palpitations, tachycardie ou crises d’angoisse, le millepertuis et l’aubépine sont préconisés comme antidépresseurs naturels.
La passiflore et la valériane, quand à elles, sont reconnues pour leurs propriétés calmantes et s’utilisent pour lutter contre l’anxiété et les états pathologiques plus lourds.
Le houblon séché agit également comme un bon sédatif lorsqu’il est infusé dans de l’eau chaude.

Les huiles essentielles, zen zen

 

Les anti-stress naturels pour combattre l'anxiété

Vous pouvez recourir aux huiles essentielles utilisées en aromathérapie pour soigner des pathologies anxieuses. Quelques exemples de plantes efficaces dans les huiles essentielles :
– La mélisse, qui sert à lutter contre le stress, l’insomnie et la fatigue chronique.
– Le géranium, qui possède des propriétés apaisantes.
– La lavande, qui apaise le système nerveux et agit en tant qu’excellent décontractant musculaire.

La respiration/la méditation pour le souffle

 

Il est prouvé scientifiquement que la respiration aide à éliminer naturellement la sensation de stress et contribue à une bonne circulation sanguine. Le fait de pratiquer une respiration abdominale lente et régulière procure un bien être intense et s’avère bénéfique pour le cœur. Il suffit simplement de consacrer quelques minutes tous les soirs, d’adopter une posture adéquate et de focaliser son attention sur sa respiration. Il n’y a pas qu’une seule méthode possible. Pour plus d’informations sur ces différentes méthodes, une sophrologue livre ses conseils sur les méthodes respiratoires à adopter pour combattre le stress.

La méditation est une forme alternative d’apaisement qui vise à écarter le stress de manière naturelle. Plusieurs techniques de méditation existent. En voici quelques-unes :

La méditation du son primordial : rendue populaire grâce aux moines bouddhistes et leurs célèbres « Ommmm ». Cette méthode vise à vous détourner de vos pensées négatives en ne vous concentrant que sur le bruit que vous devez émettre. Le but étant de « faire le vide » pour repartir sur des bases plus saines.

La méditation Vipassana : elle s’effectue par une identification de nos pensées et émotions, tout en respirant par le nez. Cette méthode vise une prise de recul sur soi-même et donc, une baisse du stress.

Le mot de la fin

Que l’on choisisse de pratiquer une activité physique régulière ou de manger équilibré en préférant certains aliments à d’autres. Ou bien, d’utiliser des plantes en tisane, ou de pratiquer des exercices de respiration ou de méditation. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’y a pas qu’une manière d’écarter le stress de nos vies. Toutes ces solutions sont 100 % naturelles et des études ont démontrées qu’elles ont toutes un impact réel sur l’état de notre stress. Il suffit maintenant de choisir la méthode anti-stress qui vous conviendra le mieux. Alors pour quelle méthode comptez-vous opter ? Et si vous en avez déjà testé plusieurs, laquelle préférez-vous ?

 

Comment synthétiser la vitamine D sans danger ?

Remèdes naturels
Conseils pour bien synthétiser la vitamine D

Le soleil est notre meilleure source de vitamine D. S’exposer au soleil permet donc d’en fournir suffisamment à l’organisme. Mais cette exposition se fait selon certaines règles ! Car si on reste trop longtemps au soleil, même en appliquant une crème solaire, cela accroît le risque de cancer de la peau. Et si on met trop de crème solaire, il se peut qu’on ne parvienne pas à synthétiser assez de vitamine D. Alors, comment procéder pour synthétiser de la vitamine D sans danger ?

Les éléments à prendre en compte

Par exposition solaire, il faut entendre la dose individuelle qui ne fait pas rougir la peau.

La crème solaire est une protection indispensable pour ne pas se brûler si on se rend à la plage ou si on part skier en plein hiver. Si vous avez la peau blanche et que vous partez en vacances sous les tropiques, il faut être extrêmement vigilant.

Certains éléments entravent la synthèse de la vitamine D : le fait de ne plus sortir au soleil ou de le faire très rarement comme c’est le cas des personnes très âgées placées en institution de retraite et les écrans solaires qui filtrent les UVB.

Femme d'un certain âge

Le mode de vie et la couleur de la peau ont aussi une influence sur la synthèse de cette vitamine.
Pour les personnes ayant la peau plus claire, quelques minutes suffisent pour en fabriquer. Par contre, si votre peau est noire, il vous faut environ 20 fois plus d’exposition solaire qu’une peau blanche pour fabriquer la même quantité de vitamine D. N’ayez crainte ! Les personnes avec ce type de peau peuvent supporter le soleil très longtemps sans faire du tort à leur épiderme.

On considère que la vitamine D fournie par les rayons du soleil peut couvrir, selon l’endroit où l’on réside, entre 80 et 100% des besoins.

Combien de temps pour s’exposer ?

Si on expose le corps entier au soleil, même si cela génère une légère rougeur de la peau, on augmente considérablement son taux de vitamine D dans le sang.
Ce taux est comparable à celui qui résulte de la prise d’une dose orale de 10 000 UI. 12 minutes par jour au soleil, en exposant les bras et les jambes, suffisent pour avoir l’équivalent de 3000 UI.

Selon un groupe de scientifiques australiens travaillant sur l’ostéoporose, pour améliorer la santé de l’os chez l’adulte, on doit exposer les bras et le visage pendant une durée équivalente à un quart de celle qui provoque une rougeur de la peau.

Bien s'exposer au soleil pour synthétiser de la vitamine D Et ceci, la majorité des jours de l’année. Bien entendu, on ne doit pas s’exposer délibérément entre 11 h et 15 h.

Toutefois, il reste difficile de généraliser ces recommandations d’exposition solaire car de nombreux facteurs entrent en jeu. Et ils peuvent varier d’un individu à un autre :

  • La saison,
  • La latitude du lieu de résidence,
  • L’épaisseur cutanée,
  • La couleur de la peau, etc.

Quelles mesures prendre ?

Si vous n’avez autre choix que d’exposer votre peau en plein soleil aux heures critiques, étaler une crème solaire en quantité suffisante sur l’endroit concerné est une règle indispensable. C’est la seule solution pour mettre sa peau à l’abri des effets négatifs des UV.

Le rayonnement solaire est plus intense lorsque vous vous exposez dans une plage horaire plus proche au milieu de la journée. Et étant donné que la dose de rayons UVB y est plus importante, cela va compenser la réduction du délai de sécurité de la peau.

Rayonnement solaire intense

En somme, pour bien prendre le soleil, exposez votre peau, tant que vous ne remarquez pas de rougeurs et tous les jours si c’est possible.
Deuxième règle : n’oubliez pas que plus vous êtes en altitude et plus les UVB sont puissants. Et troisième règle, protégez-vous avec de la crème solaire, surtout dans les situations les plus néfastes pour la peau comme en ski, en bateau, en plein midi ou dans les régions tropicales.

Dans quels aliments trouve-t-on de la vitamine D ?

La vitamine D est essentielle pour métaboliser le calcium dans l’organisme.
Elle joue plusieurs rôles, entre autres faciliter l’absorption du calcium par les intestins, puis sa réabsorption par les reins.

Cruciale dans la croissance osseuse chez l’enfant, elle contribue également à la prévention de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées.

Sa principale source est le soleil. Mais elle est aussi présente dans certains aliments que nous consommons. A défaut de s’exposer au soleil pour en apporter à l’organisme, on peut inclure ses aliments dans nos menus afin de combler les besoins du corps en vitamine D.

L’huile de morue

Extraite essentiellement du foie de la morue d’Atlantique, plus connue sous le nom de cabillaud, l’huile de morue est l’un des meilleurs aliments dans lesquels on peut trouver de la vitamine D.

Regorgeant de valeurs nutritives, on l’utilise comme complément alimentaire sous forme de gélule.

L'huile de foie de morue, championne de la vitamine D

L’huile de morue renferme également de la vitamine A, une vitamine liposoluble très bénéfique pour la peau et la vision.

Le saumon

C’est l’une des meilleures sources de vitamine D. Il fait partie des poissons bleus qui ont une teneur en lipides supérieure à 2%.

Très enrichi en acides gras polyinsaturés dont les oméga 3, il est bon pour le système cardiovasculaire. Autrement dit, en mettre régulièrement dans son assiette, au moins une fois par semaine, produit un impact très positif sur la santé cardiovasculaire.

Aliment très riche en vitamine D

La quantité de vitamine D contenue dans le saumon varie selon le mode de cuisson et l’espèce. Par exemple, le saumon rose cuit au four ou grillé est 2 fois plus riche en vitamine D qu’un saumon sauvage d’Atlantique cuit au four ou grillé.

L’œuf

Que ce soit sous forme d’omelettes, brouillé ou à la coque, l’œuf présente un réel intérêt nutritionnel. Il a une forte teneur en protéines complètes. Ce qui fait de lui un aliment qui peut très bien remplacer la viande.

L’œuf est aussi connu pour être une très bonne source de vitamines B2, de sélénium et de vitamines B12.

Autre bonne source de vitamine D : les œufs

Mais pour revenir à ce qui nous intéresse, l’œuf contient une grande quantité de vitamine D.
Pour info, une portion de 100 g de jaune d’œuf cru procure 3, 2 µg de vitamine D à l’organisme contre 2, 1 pour 100 g de jaune d’œuf cuit.

Le lait

Une tasse de 250 ml de lait entier peut renfermer jusqu’à 3 g de vitamine D. Ce qui revient à 20% des apports quotidiens recommandés chez les femmes, les enfants et les hommes.

Un verre de lait

Le lait de vache affiche également une teneur très élevée en calcium. C’est pour ça qu’on le recommande très souvent pour assurer la santé des os et des dents.

Quels signes révèlent une carence en vitamine D ?

La vitamine D est l’une des vitamines les plus importantes dont l’organisme a besoin. En manquer peut donc remettre en cause le bon équilibre de cet organisme. Ce qui ne dit rien de bon côté santé.

Voici les 3 principaux symptômes qu’on retrouve chez les personnes victimes d’une carence en vitamine D.

Les troubles intestinaux

Troubles de l'appareil digestif

Si vous souffrez d’intolérance au gluten, d’une maladie inflammatoire de l’intestin ou de la maladie de Crohn, alors vous courez plus de risque d’être carencé en vitamine D à cause des retombées de ces maladies sur l’absorption des graisses.

Pour contrecarrer cette carence, on peut consommer des produits laitiers, ajouter le poisson gras dans ses menus. Bref, donnez une place particulière aux aliments riches en vitamine D dans son alimentation.

Le surpoids

Obésité, symptôme du manque de vitamine D

Avant toute chose, sachez que le fait d’être obèse ou en surpoids ne change en rien la manière dont notre corps synthétise la vitamine D. Cependant, la quantité très élevée de graisse corporelle affecte les niveaux de cette vitamine dans le sang.

C’est pour cette raison que les personnes avec un problème de poids ont besoin d’un taux plus élevé de vitamine D que la normale.

Une douleur au niveau des os

Douleurs ressenties au niveau des articulations

Les personnes atteintes d’une carence en vitamine D ont parfois des douleurs dans les muscles et dans les os. Elles ont l’impression que leurs articulations sont plus raides au réveil.

En France, la synthèse de cette vitamine se fait essentiellement entre Avril et Septembre.

 

8 remèdes naturels pour venir à bout des ronflements !

Remèdes naturels
Remèdes naturels contre les ronflements

Le ronflement est un problème de santé assez gênant aussi bien pour la personne affectée que pour son entourage. Pour contrecarrer ce problème, de nombreuses personnes préfèrent se référer aux remèdes naturels. Car il semblerait que ceux-ci agissent plus rapidement et plus efficacement. On vous révèle ici quelques-uns de ces solutions naturelles qui permettent de combattre les ronflements au quotidien.

L’huile d’eucalyptus

Huile essentielle d'Eucalyptus

Le ronflement se manifeste plus au cours de la saison hivernale. Et en cette période, l’huile d’Eucalyptus est l’un des meilleurs remèdes qu’on peut avoir sous la main pour faire face à ce problème.

Son atout ? Elle fluidifie le mucus, facilitant ainsi la diffusion de l’air dans les voies respiratoires. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus dans de l’eau chaude. Et inhalez la vapeur avec une serviette sur la tête durant quelques minutes.

Le gingembre

Utiliser du gingembre pour lutter contre les ronflements

On fait appel à lui parce qu’il permet d’accroître la sécrétion de la salive, recouvrant la gorge. Ce qui est un excellent moyen de lubrifier la gorge.

Diluez du gingembre avec du miel et ingurgitez le mélange.

La menthe

Recourir aux feuilles de menthe en cas de ronflements

La menthe contribue à mettre fin aux ronflements en diminuant le gonflement des tissus du nez et de la gorge, une action qui facilite le travail des voies respiratoires.

Avant de vous mettre au lit, versez 3 gouttes d’huile essentielle de menthe dans une tasse d’eau et servez-vous en pour vous gargariser la bouche. Réalisez cette opération chaque soir jusqu’à ce que vos ronflements cessent. Et n’oubliez surtout pas qu’il ne faut boire cette eau en aucun cas.

L’huile d’olive

Huile d'olive, remède très prisé contre les ronflements

Si vous souffrez de ronflement, l’huile d’olive vous permettra de détendre les tissus qui recouvrent les voies respiratoires. Ce qui va réduire le gonflement et créer un passage pour que l’air puisse circuler plus librement.

Tout ce que vous avez à faire est de prendre une demi-cuillerée à café de miel mélangée à quelques gouttes d’huile d’olive avant d’aller au lit.

Le curcuma

Poudre de curcuma

Doté de puissantes propriétés antibiotiques et antiseptiques, le curcuma s’est maintes fois révélé très efficace pour soulager certains maux du quotidien.

Mais savez-vous qu’il guérit également les inflammations et de ce fait allège les ronflements. Il suffit de verser 2 cuillères à café de curcuma dans un verre de lait chaud et de le boire chaque soir avant le coucher.

L’ortie

Une tisane d'ortie pour soulager les ronflements

C’est un remède réservé spécialement à ceux qui souffrent d’un ronflement temporaire, c’est-à-dire, un ronflement qui ne survient qu’à une certaine période de l’année, sans doute à cause d’une allergie.

Son action anti-inflammatoire aide à détendre les voies respiratoires, rendant plus facile le passage de l’air dans les poumons.

Mettez une cuillerée à café d’ortie séchée dans 250 ml d’eau bouillante. Au bout de cinq minutes, égouttez et buvez la préparation avant d’aller au lit. Il est conseillé de boire ce thé 2 à 3 fois par jour si les allergies deviennent plus fréquentes.

L’ail

Ail, remède très puissant contre les infections des voies respiratoires

L’ail est un excellent remède contre les infections du système respiratoire. Ce qui veut dire que si vos ronflements proviennent de vos sinus, il vous sera alors d’une aide très précieuse.

Mâchez une ou deux gousses d’ail suivies d’un grand verre d’eau avant l’heure du coucher.

La camomille

Une tisane de camomille pour guérir des ronflements

Le thé à la camomille détend les zones de la gorge, là où le ronflement se produit. Il suffit d’en boire une tasse chaque soir avant de se mettre au lit.

Comment vaincre les ronflements au quotidien ?

C’est assez simple. Il suffit de suivre à la lettre quelques recommandations.

D’abord, lorsque vous dormez, placez-vous sur le côté. Car si vous êtes sur le dos, cela va bloquer le passage de l’air et provoquer les ronflements.

La cigarette est à proscrire. Car elle peut causer l’irritation des membranes des muqueuses du nez et de la gorge, causant un gonflement et par conséquent un ronflement.

Évitez également de boire trop d’alcool au moment du coucher. L’alcool ainsi que les repas lourds sont aussi à bannir les soirs parce que les tissus des poumons se relâchent, ce qui peut favoriser les ronflements.

Se priver d'alcool les soirs

Aux personnes qui sont en surpoids, il est recommandé de perdre du poids si on veut remédier à ce problème. Parce que la graisse diminue le volume des voies aériennes supérieures, rétrécissant de ce fait le diamètre du pharynx. Du coup, l’air a du mal à circuler normalement.

Pour éliminer ses kilos en trop, on peut se focaliser sur une alimentation équilibrée et variée en l’associant bien sûr à une activité sportive pratiquée régulièrement.

En résumé

Le bruit du ronflement provient principalement de la contraction des voies respiratoires. L’air ne circulant pas librement, déclenche les vibrations des tissus de la gorge. S’il est trop important, il peut avoir une incidence négative sur la santé de l’individu.

Raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à avoir recours à des solutions naturelles si les médicaments utilisés n’apportent aucun résultat concluant.

Save Filter
×