Posture de l’équilibre sur la tête : aide la circulation et la concentration5 min read

Sirsasana ou la posture de l'équilibre sur la tête
Sirsasana ou la posture de l'équilibre sur la tête
Spread the love

 

Certains la nomment aussi salamba sirsasana, soit la posture sur la tête avec support. En effet, le poids du corps ne repose pas entièrement sur la tête mais aussi sur les avant-bras.

À noter : plusieurs ajustements sont possibles pour arriver à réaliser cette posture. Toutefois, si elle n’est pas réservée aux élèves avancés, elle demande une grande précaution.

Sirsasana : réaliser la posture de l’équilibre sur la tête

Pour réaliser l’équilibre sur la tête, s’agenouiller au milieu de son tapis. Ensuite :

  1. Saisir chaque coude avec la main opposée. Placer les coudes sur le tapis.
  2. En gardant cette distance, ouvrir les mains et entrelacer les doigts. Placer les deux auriculaires l’un en face de l’autre sans les croiser.
  3. Placer le sommet de la tête dans le creux formé par les mains. La partie au sol étant entre la limite des cheveux et la fontanelle, là où les os du crâne se rejoignent.
  4. Ensuite, tendre les jambes et marcher petit à petit vers le visage.
  5. Vous pouvez peut-être atteindre le point où vous trouvez l’équilibre sur la tête naturellement. Dans le cas contraire, plier une jambe et la ramener contre le buste pour déplacer votre centre de gravité. Faites de même avec la deuxième jambe.
  6. Enfin, trouver l’équilibre avec les pieds décollés du sol, jambes repliées ou non. Puis lentement les dérouler vers le ciel, à la verticale.
Sirsasana en 6 étapes

Sirsasana en 6 étapes

Remarque : imaginez que vous vous étirez vers le ciel, les jambes sont dynamiques. Cela aide à maintenir la posture bien droite et stable.

Dans l’équilibre sur la tête, il est primordial de garder la ceinture abdominale bien gainée et le dos droit. Par ailleurs, les épaules ont tendance à s’effondrer, pensez à les éloigner des oreilles au maximum. Enfin, garder le regard rivé sur un point fixe et respirer calmement. On tend à oublier son souffle quand l’esprit est totalement accaparé par l’effort en cours !

Balasana ou la posture de l'enfant

Rester quelques instants dans la posture de l’enfant

Pour tenir cette posture, il est moins question d’équilibre que de trouver le bon alignement.

Pour sortir de sirsasana, plier lentement les jambes (ensemble ou une par une). Les ramener contre le buste et arrondir le dos en serrant les abdominaux pour déposer les pieds au sol. En gardant la tête au sol, s’agenouiller pour trouver la posture de l’enfant et se relaxer quelques instants.

Important : ne vous redressez pas immédiatement, vous risqueriez de perdre l’équilibre.

Contre-indications à la posture de l’équilibre sur la tête

Les débutant doivent être accompagnés d’un professeur ou pratiquant expérimenté. L’aide d’un mur est aussi envisageable mais il est très important de procéder avec précaution et de protéger la nuque. Cette posture de yoga n’est par ailleurs pas recommandée en cas de :

  • hypertension artérielle ;
  • glaucome ;
  • maladie cardiaque ;
  • grossesse ;
  • blessures à la nuque.

À noter : certains déconseillent les inversions pendant les règles, mais tout dépend de la femme ! Les douleurs menstruelles ainsi que le flot peuvent diminuer considérablement avec la pratique régulière des inversions.

Posture de l’équilibre sur la tête : bénéfices physiques

Les inversions sont des postures aux propriétés nombreuses. Mais sirsasana n’est pas appelée le « roi » pour rien… Cet asana est supposé être un véritable élixir de jeunesse car il :

  • facilite la circulation du sang ;
  • l’afflux sanguin vers la tête améliore l’oxygénation du cerveau et la vue ;
  • aide à éliminer les migraines et maux de tête (toutefois ne pas pratiquer lors d’une crise) ;
  • stimule la thyroïde ;
  • tonifie les bras, les épaules et le dos ;
  • pour certaines femmes, diminue les douleurs menstruelles et réduit le flot de sang.
Sirsasana ou la posture de l'équilibre sur la tête

Sirsasana ou la posture de l’équilibre sur la tête

Posture de la roue : bénéfices psychologiques

Passées les premières frayeurs de se retrouver la tête à l’envers, sirsasana a les effets suivants :

  • apaise l’esprit, diminue l’anxiété ;
  • facilite la concentration ;
  • contribue à un sommeil plus profond.

Bon à savoir : par l’effet d’inversion, les énergies « basses » sont transformées en énergies supérieures. Avec la pratique vous constaterez un regain de confiance en vous ainsi qu’un détachement des choses triviales.

Conseils pratiques pour la posture de l’équilibre sur la tête

On ne le répètera jamais assez : nous sommes tous différents ! Il n’y a pas de « vraie » posture en yoga. La seule véritable est la vôtre, celle que vous pouvez réaliser sans douleur en respectant vos spécificités anatomiques.

Makarasana ou la posture du dauphin

Makarasana ou la posture du dauphin

Sirsasana est une posture de yoga pour laquelle il existe plusieurs postures de préparation et variations. Aussi, pour muscler vos bras et épaules, entraînez-vous avec makarasana, la posture du Dauphin :

  • Prenez la même posture de départ, les coudes et mains entrelacées formant un tripod. Pour augmenter la difficulté, garder les deux avant-bras parallèles.
  • Tendez vos jambes et imiter la posture du chien tête en bas, sur les coudes.
  • Vous pouvez ici réaliser des sortes de « push-ups » en gardant les pieds et bras en place. Avancez le menton jusqu’à vos doigts, puis revenir. Cela renforce les bras et les abdominaux.

Débutants, ne lancez jamais vos jambes en l’air ! Apprenez d’abord à monter doucement à la verticale, au risque de vous blesser. Pour cela, plusieurs options :

  1. Pratiquer contre un mur vous sécurisera. Toutefois, essayez réellement de ne pas compter sur cette aide trop longtemps au risque d’augmenter la peur de la chute.
  2. Demander un soutien à quelqu’un qui placera simplement sa main sur la région lombaire. Psychologiquement cela vous aidera à vous lancer.
  3. Il existe des sortes de tabourets dans lesquels vous pouvez placer la tête. À l’aide des mains, vous vous stabilisez. Toutefois, le poids du corps va en totalité dans les épaules et l’effet n’est pas le même que dans la full posture de l’équilibre sur la tête.

Spread the love
Share This Post
Ecrit par: Ayanno
Lier corps et esprit, apprendre à se connaitre et respecter ses limites, le yoga continue de m'apporter et de me passionner chaque jour. Après des années de pratique, j'essaye de guider du mieux que je peux ceux qui me confient cette mission. RDV sur http://ayanno.wordpress.com !
Have your say!
00

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Thanks for submitting your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.