Remède naturel contre la migraine: 10 solutions à tester d’urgence

L’aspirine ou l’acétaminophène (Tylenol) sont deux des médicaments les plus utilisés pour calmer les migraines. Une nouvelle étude de l’université du Michigan nous apprend que les cerises sont 10 fois plus efficace que l’aspirine pour diminuer l’inflammation des tissus qui causent les maux de tête. Découvrez le pouvoir super antioxydant de la cerise.
Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...

La migraine, un problème de plus en plus récurrent

Vous souffrez de troubles migraineux ? Vous n’êtes pas un cas isolé. Ce sont près de 6 millions de français qui font face à ce fléau. Pour lutter efficacement contre les maux de tête et préserver votre santé, découvrez 10 remèdes naturels.

Mais d’abord qu’est-ce que la migraine ? Il s’agit de maux de tête particulièrement forts pouvant durer de quelques heures à quelques jours. Elle est différente du mal de tête classique car une crise de migraine est beaucoup plus localisée, soit près d’un oeil, soit sur un côté. Des signes l’accompagnent comme la présence d’auras (troubles dans la vue), de vomissements ou de nausées. Une crise peut durer de 15 minutes à plus d’une journée. Elle touche plus particulièrement les femmes (3 fois plus que les hommes) mais elle peut avoir un caractère héréditaire.

Remèdes naturels contre la migraine

1- Le Saule : à l’intérieur de l’écorce de cet arbre se trouve de l’acide acétylsalicylique, composant majeur de l’aspirine. Si certaines personnes peuvent y être allergiques (vérifier avant d’utiliser cette plante), son efficacité est certaine. Voici comment faire :

Les feuilles et l’écorce de saule se préparent en infusion, 10 ml par tasse d’eau bouillante, trois fois par jour entre les repas. Pour préparer une décoction d’écorce, il faut en faire bouillir cinq minutes 25 à 35g par litre d’eau.

2- L’Huile essentielle de lavande : Grâce à ses propriétés anti-douleur, elle apporte un réconfort immédiat. Appliquez sous forme de massage une ou deux gouttes mélangées à de l’huile d’amande douce. N’oubliez pas de vous renseigner sur les précautions d’usage des huiles essentielles, qui sont souvent contre-indiquées pour les femmes enceinte et à proximité des animaux de compagnie. Elle est très utile contre les migraines olfactives.

Vous pouvez opter pour une utilisation plus directe. Dans le creux d’une main, propre, versez une goutte d’huile essentielle de lavande avec une noisette d’huile végétale de votre choix (coco, argan, karité, amande…), mélangez avec un doigt et appliquez cette préparation sur vos tempes en massant circulairement et doucement.

3- La Grande Camomille : La grande camomille est réputée pour freiner la production de substances inflammatoires et rétablirait le tonus vasculaire (les troubles neuro-vasculaires sont les causes de la migraine). L’inflammation étant freinée, les migraines sont donc limitées mais il faut un traitement quotidien pour prévenir des douleurs migraineuses.

Comme vous l’aurez compris, la Grande Camomille est très utile en cas de migraine mais il s’agit d’une action qui vise à prévenir la migraine, plus qu’à la soigner. Néanmoins, ses résultats sont réels. Si vous avez une crise, mélangez une cuillère à café d’extrait de grande camomille liquide dans un verre d’eau puis buvez. Vous pouvez aussi consommer une infusion de fleurs séchées de grande camomille. La plante va agir rapidement sur les maux de tête.

4- le Romarin : Le romarin est une alternative aux médicaments antalgiques. Originaire du bassin méditerranéen, il soulage les maux de tête, principalement la migraine causée par le froid. Il s’utilise en infusion ou en inhalation, en prévention ou traitement.

Vous pouvez également opter pour une tisane faite maison, en versant de l’eau bouillante sur une cuillère à café de romarin, que vous laisseraient infuser une dizaine de minutes.

En ce qui concerne l’inhalation, il suffit de couvrir votre tête d’une serviette, et d’inhaler les vapeurs de romarin mélangées à quelques goutte d’huile essentielle de lavande, jusqu’à ce que la céphalée soit dissipée. Le temps d’efficacité dépend de chaque personne.

5- les bienfaits des Cerises : Les cerises seraient 10 fois plus efficaces que l’aspirine dans le traitement des maux de tête car elles contiennent de la salicine (que l’on retrouve dans l’aspirine).

Vous pouvez acheter de la tisane de queue de cerises déjà préparée, ou réaliser la votre. Il suffit de laisser infuser pendant 5 minutes 4 cuillères à soupe de queues de cerises dans 50 cl d’eau bouillante, à boire froide.

Les causes d’une migraine

Les facteurs déclenchants vont provoquer des stimulations sur l’hypothalamus. La céphalée s’explique par un processus à la fois vasculaire et neurologique : il y a une vasodilatation des vaisseaux laquelle est induite par une stimulation nerveuse. Le mécanisme de cette phase n’est pas connu dans le détail.

Plusieurs facteurs vont entrer en ligne de compte :

1- Facteur psychologique de la migraine : la plus connue des sources de migraine est un état de stress avancé ou d’angoisse. La pression engendrée par des tels états modifie la structure du cerveau avec une activité accrue.

2- Facteur lumière : la lumière est le pire ennemi des migraineux. Pendant une crise, la moindre source de lumière augmente le mal et il faut souvent se cacher les yeux. Peu de gens le savent, mais les stimuli luminescents sont directement responsables. Lorsque la lumière devient gênante, on appelle ça la photophobie.

3- Facteur climatique : certaines conditions météorologiques déclenchent des crises. Un changement brutal de pression ou un temps orageux. Dès qu’une variation intervient, les migraineux y sont sensibles.

4- Manque de sommeil : autre sujet de société, le manque de sommeil, qui fragilise notre organisme et particulièrement le cerveau, qui se retrouve menacé.

5- Les Hormones : cela concerne principalement les femmes qui connaissent de grosses migraines pendant leurs règles ou leur grossesse. Elles ont souvent pour cause une carence en calcium et magnésium. En effet, la baisse d’œstrogènes entrainent une modification sur le fonctionnement nerveux et l’afflux sanguin.

6- Facteur alimentaire : certains aliments et l’alcool aggravent le problème. Ce que l’on nomme communément « gueule de bois » est en réalité une migraine passagère. Une mauvaise hydratation influe également sur le cerveau car rappelons-le, l’alcool dessèche (à consommer avec modération).

7- Facteur physique : les odeurs ont aussi leur part de responsabilité. Selon les chercheurs, elles influent sur les émotions car dans le cerveau, les zones qui jouent sur l’odorat et sur l’émotion sont particulièrement proches. Cela entraine un rétrécissement des vaisseaux sanguins et du système nerveux.  Lorsque la migraine est causée par le bruit, il s’agit de la phonophobie. Il est essentiel de se soustraire au bruit et de s’allonger.

Les conséquences parfois graves de la migraine

Les symptômes de la migraine rendent pénible toute activité et obligent souvent les patients à s’allonger dans le noir, dans une atmosphère silencieuse, loin de tous stimuli. Les personnes victimes vont alors choisir un mode de vie qui évite les déclenchements. Pour ceux qui sont particulièrement touchés, il est difficile d’avoir une vie “normale” car le moindre élément devient source de douleur.

La migraine a des conséquences économiques importantes car elle peut empêcher de travailler et ralentir la production de la personne. À cause de cela, les plus touchés se font reconnaître comme travailleur handicapé, car la migraine est loin d’être un problème seulement psychologique. Elle peut réellement handicaper le travailleur.

Les conséquences varient généralement en fonction de l’intensité de la douleur, de la durée et de la fréquence des crises et des vomissements associés. Certains sont touché dès leur enfance, à des rythmes fréquents.

 

You can also read

Cryothérapie: se soigner par le froid
Vues 221
La cryothérapie revient à rester dans un caisson aux alentours de -150°C pendant deux ou trois minutes.
Insomnie: remèdes naturels
Vues 1.7k
Trop de Français dorment mal! Les solutions: Valériane, aubépine, miel, lavande...et même un Kiwi avant d'aller vous coucher!
Le tea tree : bienfaits et utilisations au quotidi...
Vues 1.0k
vitalité et énergie ;système immunitaire protégé ;une meilleure digestion ;une meilleure santé des ongles et des cheveux ;.
Anxiété: 6 remèdes naturels pour réduire le stress...
Vues 836
Ajouter une ou deux cuillères à café de romarin séché à une tasse d'eau chaude Laissez-le pénétrer pendant environ 10 minutes puis faites-le passer ...
Jbaptiste

Rédacteur web, adepte de la phytothérapie, ouvert à la culture, j’aime partager avec tout le monde les sujets qui m’intéresse.

Lettre d’info

Recevez les nouveaux articles par email chaque mois! Ni plus ni moins.

Comme eux, devenez auteurs!

  • Emma D
    0.00 average based on 0 reviews
  • Elodie F
    0.00 average based on 0 reviews
  • Elodie G
    0.00 average based on 0 reviews
  • émilie J
    0.00 average based on 0 reviews
  • Enissa B
    0.00 average based on 0 reviews
  • Enola M
    0.00 average based on 0 reviews
  • Erick Salemon B
    0.00 average based on 0 reviews
  • Marie Z
    0.00 average based on 0 reviews
  • Fanny H
    0.00 average based on 0 reviews
  • Farah M
    0.00 average based on 0 reviews