Présentation des 8 branches du Yoga par Milot Paul Frederik

Partager c'est aimer

Nous connaissons tous la posture du Lotus, de l’Arbre, du chien-tête-baissée. Mais qu’est-ce que le Yoga vraiment? Une série de postures pour devenir plus flexible? À en croire les innombrables photos de postures acrobatiques dignes du Cirque du Soleil qui inondent les réseaux sociaux, il nous est facile de croire que le Yoga n’est pas accessible à tous. Mais ne nous laissons pas leurrer! Le Yoga ne se voit pas, le Yoga se vit! Cette pratique plusieurs fois millénaire se veut être la voie de la Libération.

Yoga signifie Union, unir le Corps et l’Esprit, et se libérer de l’emprise que notre mental exerce sur notre Corps et notre Esprit. Pour y parvenir, le Yoga nous enseigne 8 chemins, 8 branches, qui avec la pratique nous amènent à des niveaux de conscience supérieurs et nous permettent de retirer un à un les voiles de souffrances et d’ignorances qui obscurcissent notre Vrai Être, notre Âme.

Nous ne sommes pas notre mental. Nous ne sommes pas nos pensées. Nous sommes l’Observateur derrière nos pensées. Hélas la plupart du temps notre mental se fait maître de celles-ci et de nos émotions, de nos réactions, de nos actions, de nos vies. Par la pratique des 8 branches du Yoga, nous prenons conscience que le Yoga est accessible à tous et à toutes et qu’il s’agit bien plus que de simples postures, acrobatiques ou non. Par la pratique des 8 branches du Yoga, nous reprenons le contrôle de nos pensées, de nos émotions, de nos réactions, de nos vies. Nous redevenons nous-même, notre Vrai Être, notre Âme. Nous prenons conscience du Moment Présent, le seul moment qui existe vraiment et, une respiration à la fois, apprenons à créer notre propre Réalité.

Les YAMAS et les NIYAMAS

Les deux premières branches sur le chemin du Yoga sont les Yamas et les Niyamas. Au nombre de cinq chacun, ce sont les observances, les règles à observer et à pratiquer à chaque instant présent et la base d’une pratique de Yoga. La Non-Violence, la Vérité, la Non-Possessivité, la Modération et le Détachement sont les cinq Yamas à pratiquer envers les autres et envers soi-même. La Pureté, l’Étude de Soi, la Discipline, le Contentement et le Lâcher-Prise sont les cinqs Niyamas à pratiquer envers soi-même.

Nous connaissons tous l’expression “Un Esprit sain dans un Corps sain”. La pratique des Yamas et Niyamas demandent une grande connaissance de Soi et nous fait prendre conscience de comment tous nos faits et gestes, paroles et pensées, nous affectent et affectent notre entourage et notre réalité. En apprenant à mieux se connaître on parvient à se changer et à changer notre réalité.

Les ASANAS

Les Asanas sont les fameuses postures, la partie visible du Yoga. Le but des postures est de rendre le corps physique plus fort et plus en santé afin de permettre de s’asseoir confortablement pour de longues périodes de méditation. Oui, la pratique des Asanas nous apporte une plus grande mobilité et flexibilité, mais ce ne sont ici que des bienfaits visibles de ces exercices.

Il nous est bien connu que l’exercice améliore la santé physique et mentale. Une bonne santé est cruciale pour augmenter notre niveau de bien-être et trouver notre paix intérieure. Il nous serait extrêmement difficile, voir impossible, de nous concentrer et de méditer si nous sommes malades ou si nous avons des douleurs un peu partout dans le corps.

PRANAYAMA

Observer votre respiration: est-elle rapide, saccadée, irrégulière? Ou est-elle lente, profonde, diaphragmatique? La respiration est notre principale source d’énergie: deux minutes sans respirer et c’est la fin! Nous respirons tous, mais respirons-nous tous bien? Pranayama signifie le contrôle et l’expansion de l’énergie vitale par la respiration. Une meilleure respiration permet d’augmenter notre niveau d’énergie et de bien-être en absorbant plus d’oxygène par l’inspiration et en permettant une meilleure libération des toxines et du CO2 par l’expiration. Des inspirations et expirations profondes viennent masser constamment les organes internes vitaux par la valse du diaphragme, permettant une meilleure circulation sanguine, donc un meilleur apport des nutriments aux organes ainsi qu’une meilleure libération des déchets et toxines qui s’y accumulent.

Mais ce n’est pas tout! Respirer calmement et profondément enclenche le système nerveux parasympathique qui vient réduire notre niveau de stress par la réduction de la sécrétion des hormones du stress comme le cortisol et l’adrénaline et l’augmentation de la sécrétion des hormones du bonheur comme la dopamine, la sérotonine, l’endorphine, l’ocytocine. Le simple fait de ralentir notre respiration vient modifier la chimie de notre cerveau et de notre corps! On se sent mieux, plus calme, notre digestion s’améliore, notre rythme cardiaque ralentit, notre système immunitaire s’active, nos douleurs peuvent même s’atténuer, tout ça grâce à une meilleure respiration ! Une respiration consciente est la base d’une meilleure santé physique et mentale et la clé pour accéder aux prochaines branches du Yoga.

PRATHYARA

Nos cinq sens nous connectent avec le monde extérieur. Avec la pratique de Prathyara, la cinquième branche du Yoga, nous apprenons à faire abstraction de nos sens pour nous connecter à notre monde intérieur. Trouvez un endroit calme, adoptez une posture confortable, tamisez la lumière et fermez les yeux. Minimisez le bruit.

Tournez vos sens vers l’intérieur. Écoutez les sons de votre corps: votre respiration, les battements de votre cœur, les gargouillements de votre digestion. Visualisez votre corps: chaque membre, chaque organe, chaque cellule. Prathyara nous connecte vers l’intérieur et nous amène à la prochaine branche du Yoga.

DHARANA

Dharana est la pratique de la concentration. Une fois que notre corps physique est confortable, que notre respiration est consciente et profonde et que nous ne nous laissons plus déconcentré par nos cinq sens et le monde extérieur, nous sommes prêts à pratiquer Dharana.

Concentrez-vous sur l’objet de votre choix : votre respiration, une musique, un mantra, un son, un objet, une image, une flamme, un chakra, une sensation, une émotion, une visualisation… La pratique de Dharana, la concentration, nous ouvre les portes de la prochaine branche du Yoga.

DHYANA

Nous avons maintenant atteint l’état de méditation. Nous avons perdu contact avec le monde extérieur et sommes dans un état de Pleine Conscience. Chaque méditation est une expérience unique : le temps peu sembler s’arrêter ou s’accélérer, nous pouvons revivre des expériences passées ou se remémorer des souvenirs oubliés dans les moindres détails.

Nous pouvons avoir des prémonitions, trouver des réponses à des questions ou trouver des solutions à des situations que nous vivons, ou nous pouvons simplement observer avec émerveillement l’immensité et la paix intérieure qui règne en nous. Nous retrouvons notre Vraie Nature, notre Vrai Être, notre Âme. Les bienfaits de Dhyana, la méditation, sont infinis. Cependant, sachons que notre mental fera tout pour nous distraire et nous empêcher d’atteindre cet état et que c’est avec la pratique que nous nous rapprocherons de ce but.

SAMADHI

La pratique du Yoga nous permet de retourner à cet état d’union qu’est Samadhi, l’union entre le Corps et l’Esprit, un état d’amour, de paix, de sérénité et la huitième et dernière branche du Yoga. Rare ceux et celles d’entre nous parviennent au Samadhi. Il se manifeste généralement par de petits moments de pur bonheur et de paix, de parfaite connexion à l’Univers. Pensons aux plus beaux moments de notre vie, à ces rares instants précis ou tout semblait aller à la perfection. Nous nous sommes senti envahie d’une joie, d’une légèreté, d’un amour, d’une énergie, d’une Lumière, qu’aucuns mots n’arrivent à décrire. Ces moments d’extases sont un bref aperçu de Samadhi, de notre Vrai Être, de notre Âme, de notre Vraie Nature.

Mais notre mental, notre égo et la vie moderne basée sur la productivité et la compétition nous font vite oublier notre Vraie Nature et nous recouvrent peu à peu de voiles de souffrances et d’ignorances, nous faisant croire que nous sommes différents, meilleurs, intelligents. Nous détruisons notre environnement, nous jugeons et maltraitons les autres êtres vivants et nous nous nourrissons de nourriture artificielle et de substances chimiques dans le but de nous sentir mieux et nous pensons que de posséder plus de biens matériels nous permettra de devenir plus heureux.

Nous sommes complètement déconnectés de la Nature et de qui nous sommes. Mais la Nature a sa façon de nous ramener à l’ordre, à la réalité, malheureusement souvent une fois qu’il est trop tard. N’attendons pas une catastrophe, un accident, une maladie, un deuil, une rupture, pour commencer à prioriser notre santé physique et mentale et pour commencer à s’aimer et à vivre en paix, avec les autres, avec la planète et avec soi-même.

Le Yoga est infini et très personnel et sa façon de le pratiquer aussi. Je nous invite à poursuivre nos recherches sur la ou les branches du Yoga pour en connaître davantage mais surtout de les pratiquer. Seulement une pratique régulière et soutenue nous permettra de prendre conscience de nos pensées, de nos réactions, de nos actions et nous donneras les outils nécessaires pour nous changer nous-mêmes afin de redevenir maître de notre mental, de notre vie, de notre Destinée.

N’hésitez pas à visiter mon blog pour en apprendre plus sur la pratique du yoga. Je vous invite également à visionner cette vidéo qui en vous apprend plus sur les Vrittis, les 5 fluctuations du mental :


Dernière mise à jour le 24/10/2021


Partager c'est aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *