Comment consommer le café en Ayurvéda

Partager c'est aimer

5/5 (1)

Veuillez évaluer cet article

Le café fait partie des boissons les plus consommées au monde. Si certains ne peuvent pas s’en passer, d’autres s’en méfient, l’accusant de certains problèmes de santé. Une étude a pourtant révélé que les personnes qui ont l’habitude de consommer le café, ont 12% moins de risques de développer un cancer, une maladie respiratoire ou de subir un accident vasculaire cérébral. Mais que dit l’ayurvéda sur cette boisson ? Découvrons-le ensemble !

Le café, un aliment à double tranchant ?

Le café contient de la caféine, une substance qui se charge de booster la production des hormones qui stimulent le mental et l’intellect. Dans les pays de l’Amérique centrale, on le consommait comme plante médicinale, durant les cérémonies chamaniques. Pris régulièrement, cet aliment aiderait à améliorer les fonctions cérébrales en augmentant la concentration et la mémoire, réduirait les risques de diabète de type 2 ainsi que ceux du cancer du foie. En effet, s’il est consommé avec modération, il pose des actions salutaires pour notre organisme :

  • Stimuler le fonctionnement de l’appareil digestif
  • Améliorer les fonctions cardiaques
  • Réduire les inflammations.

En revanche, une surdose en ferait un poison, c’est-à-dire qu’il produirait l’effet inverse sur notre santé. Une quantité trop élevée de café peut en effet donner lieu à des réactions comme les vomissements, la confusion, les problèmes gastriques, les tremblements des muscles, l’agitation. Et si cette quantité excessive s’utilise à long terme, il faut s’attendre à des conséquences plus graves comme l’hypertension, une dyspnée ou une carence en fer.

Comment l’ayurvéda perçoit cette boisson ?

En ayurvéda, la plupart des aliments que nous consommons sont perçus soit comme un médicament, soit comme un poison. Cela dépend de différents facteurs comme notre constitution individuelle, le moment et la manière dont nous les prenons.

Et concernant le café, c’est la même règle qui s’applique. Avant d’en consommer, il faut connaître son Dosha ou plus précisément celle qui nous prédomine, car nous serions normalement constitués de trois énergies : Vata, Pitta et Kapha. Et c’est en fonction de celle qui est en excès, qu’on détermine notre personnalité et nos choix alimentaires.

Consommer le café de façon ayurvédique
Crédit Photo : Adobe Stock

Chez les personnes Vata

Si vous êtes une personne avec une forte constitution Vata, prendre du café peut affecter votre concentration ou provoquer une insomnie. L’idéal serait de l’éviter et de se tourner plutôt vers le thé au gingembre, par exemple. Mais si vous tenez à en prendre, alors consommez-le très crémeux et sucré et n’allez pas au-delà d’une tasse par jour.

Chez les personnes Pitta

Pour une personne à dominante Pitta, le café doit être mélangé avec du sirop d’érable de bonne qualité ou du sucre bio afin d’entraver les qualités acides de la boisson. Pas plus d’une tasse par jour et de préférence prise après le petit-déjeuner. Ces individus doivent être prudents dans leur consommation et s’en abstenir s’ils présentent des symptômes comme les brûlures d’estomac, les éruptions cutanées ou l’anxiété.

Chez les personnes Kapha

La prise de poids, le manque de motivation et la rétention d’eau sont les caractéristiques des personnes chez lesquelles on sent une prédominance de Kapha. Et chez ces gens, une tasse de café par jour suffit pour maintenir l’équilibre et leur fournir de l’énergie. Prenez-le noir, car la crème peut accentuer la congestion et les édulcorants, peuvent vous faire prendre du poids. Le moment idéal se situe entre 6h et 10h. On se sent lourd, paresseux à ces heures et le café vient stimuler, rafraîchir notre esprit.

Quelles directives pour consommer le café en ayurvéda ?

Selon la médecine ayurvédique, il n’est pas conseillé de dépasser une tasse par jour, quel que soit le type de Dosha qui vous prédomine. Le principe ici est de consommer le café consciemment, en tenant compte de certains facteurs, en l’occurrence de son état de santé.

Et priorité est donnée au café biologique. Le café classique ou traditionnel pourrait renfermer des résidus de pesticides, qui à leur tour, vont générer des toxines dans le corps qui vont progressivement engendrer des maladies. Un excès de café affecte négativement les glandes surrénales et peut provoquer une déshydratation. Il faut donc s’en tenir à la dose recommandée.

Belle femme tenant une tasse de café
Crédit Photo : Adobe Stock

Il est important de savoir qu’il faut éviter d’en boire à jeun, car il fera exactement ce que vous ne souhaitez pas : vous rendre nerveuse, plus anxieuse ou hyper agitée. Il est préférable de savourer sa première tasse de la journée après son petit-déjeuner.

Par quoi remplacer le café ? Trois alternatives à essayer

Il est vrai que pour les amateurs de café, rien ne peut remplacer leur boisson préférée. Toutefois, il existe des alternatives plus naturelles auxquelles on peut avoir recours si on n’a pas d’autres choix que de s’en abstenir. Et le plus intéressant est qu’elles possèdent les mêmes avantages santé que le café, c’est-à-dire :

  • Protéger des maladies chroniques
  • Faciliter le transit des aliments
  • Stimuler les fonctions cérébrales.

La tisane à la cannelle

Épice tirée du Cinnamomum, il a été avéré que la cannelle permet de renforcer les fonctions cognitives, notamment chez les personnes du troisième âge. Parmi ses autres avantages, elle protège le système immunitaire, facilite le travail de la digestion et soulage les maux d’estomac, des effets que connaissent les personnes habituées à consommer le café.

Pour une tisane, remplissez une bouilloire moyenne d’une tasse et demie d’eau. Ajoutez un bâton de cannelle et fermez le récipient. Portez-le à ébullition lente, 15 à 25 minutes. Après avoir laissé infuser votre tisane pendant environ une quinzaine de minutes, filtrez dans une tasse et buvez.

L’eau citronnée

Si vous aimez déguster une boisson chaude avant d’entamer votre journée, l’eau citronnée est l’une des meilleures options. Elle vous offre les mêmes bienfaits que le café en termes d’énergie, de sentiment de bien-être et de défense immunitaire.

Remplacer le café par de l'eau citronnée
Crédit Photo : Adobe Stock

Le thé à la menthe poivrée

C’est une excellente alternative au café au regard de ses vertus médicinales. Rafraîchissantes, les feuilles de menthe poivrée se sont montrées très efficaces contre les problèmes gastro-intestinaux, les vomissements et les nausées. Et on peut très bien miser sur elles pour ceux qui ne veulent plus consommer le café.

Vous en prenez quelques-unes, vous les rincez soigneusement, ensuite, vous les écrasez pour extraire l’arôme et la saveur. Ensuite, mettez-les dans une tasse. Faites bouillir une certaine quantité d’eau, laissez refroidir pendant quelques instants, puis versez cette eau chaude sur les feuilles, dans la tasse. Laissez infuser, environ 10 minutes, enlevez les feuilles, servez et dégustez.

Nous voilà à la fin de notre article, nous espérons qu’il vous aura permis d’apprendre quelque chose, notamment sur la manière dont il faut consommer le café en ayurvéda. Et pour casser la routine, vous pourriez de temps en temps remplacer votre café par du café décaféiné ! Ajoutez un peu de lait végétal pour un effet plus apaisant. Une séance de yoga ou une bonne marche ferait aussi du bien à votre corps le matin avant votre première tasse.

Dernière mise à jour le 28/08/2021


Partager c'est aimer

1 réflexion sur “Comment consommer le café en Ayurvéda”

  1. Ping : Règles douloureuses : 5 remèdes naturels qui font effet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.