Ecologie et vivre en colocation en Ile de France

Partager c'est aimer

4.5/5 (2)

Veuillez évaluer cet article

Même si COVID-19 a permis à notre planète de commencer à se rétablir, il est toujours important que nous fassions tous notre part pour réduire notre empreinte carbone – et où mieux commencer à faire des changements que dans nos propres appartements, que nous vivions en colocation en Ile de France ou dans des maisons ? Installer des interrupteurs automatiques jusqu’à bannir les radiateurs à huile, nous vous proposons 11 trucs pour vous aider à lutter contre le changement climatique chez vous.

Mais avant tout, pourquoi la colocation est plus écologique. Et bien simplement que faire vivre 3 personnes avec des ressources partagées est mieux pour la planète que d’avoir 3 personnes avec un appartement individuel ou pire une maison. Une colocation en Ile de France, des colocations dans d’autres régions et partout ailleurs, existent pour aider des jeunes, actifs ou retraités à vivre en commun, rompre la solitude et partager des valeurs de bienveillance et d’entraide. Enfin les comportements d’économie en colocation font toujours du bien au portefeuille.

Changez vos ampoules

Passer des ampoules traditionnelles aux ampoules à faible consommation d’énergie (LED) est un must. Malgré le prix plus élevé, elles sont faciles à installer. La consommation d’énergie est moindre pour la même luminosité. Non seulement elles consomment 90 % d’énergie en moins (lire : de grosses économies), mais elles durent aussi beaucoup plus longtemps et sont plus sûres que les ampoules traditionnelles. D’excellentes raisons de les choisir dans votre colocation en Ile de France.

La cuisine

Les éléments de l’électroménager peuvent être choisis avec soin en vérifiant le critère d’énergie A+++. Essayez de choisir ce type de produits pour les frigo, four, lave linge et vaisselle. Idéalement pas de lave linge séchant. Il faudrait étendre le linge à l’extérieur.

Coupable de mettre le lave-vaisselle en marche alors qu’il ne contient qu’une poignée d’assiettes ? à éviter… Faites de grandes économies d’eau en ne le mettant en marche que lorsqu’il est complètement rempli ou, mieux encore, utilisez le réglage éco pour les assiettes moins sales et vous pourriez faire des économies d’énergie allant jusqu’à 40%.

Réduisez le gaspillage alimentaire

Tout d’abord, n’achetez que ce dont vous avez réellement besoin. Bien sûr, c’est plus difficile à dire qu’à faire lorsqu’il s’agit d’aliments préemballés, mais en optant pour des fruits et légumes en vrac, vous éviterez les excès d’oignons. Pour plus d’efficacité, prévoyez ce que vous allez manger pour la semaine et n’achetez que les ingrédients nécessaires. Pas d’achats impulsifs de dernière minute à la caisse ! Mangez plus de légumes et fruits frais, moins de viande rouge et de conserves ou surgelés et privilégiez toujours une alimentation saine.

Point d’ébullition

La prochaine fois que vous préparerez une infusion, ne remplissez la bouilloire qu’avec la quantité d’eau dont vous aurez réellement besoin. Cela pourrait vous permettre d’économiser 72 kg de CO2 par an, soit la quantité d’énergie nécessaire pour faire rouler une voiture sans arrêt pendant trois heures !

La salle de bain

Réduisez le temps de votre douche

Une douche moyenne de 10 minutes consomme environ 90 litres d’eau. Multipliez ce chiffre par le nombre de colocataires qui se douchent chaque jour et cela fait beaucoup d’eau. En réduisant le temps de rinçage du matin de quelques minutes seulement, vous pourriez économiser des tonnes d’eau au cours de votre vie, tandis qu’en adoptant une pomme de douche à faible débit, vous pourriez réduire de moitié votre consommation d’eau. Et moins d’eau utilisée = moins d’argent dépensé. S’ils ne le savent pas, partagez cette information avec les personnes avec lesquelles vous vivez en colocation en Ile de France.

Séchage sur corde

Saviez-vous que le fait de faire sécher vos vêtements sur une corde au lieu d’utiliser un sèche-linge pourrait vous permettre d’économiser jusqu’à 90 kg d’émissions de CO2. En d’autres termes, l’équivalent d’une télévision de 42 pouces allumée pendant 22 jours ! Faites un tour dans un supermarché ou magasin de bricolage, achetez une corde à linge et étendez-la. Ou si vous n’avez pas d’espace extérieur, investissez dans quelques chevaux à linge pliables.

Serviette de toilette

La prochaine fois que vous renversez un verre, évitez d’attraper le rouleau de papier de cuisine et utilisez plutôt un torchon. Le rouleau de papier de cuisine ne peut pas être recyclé, il ne ferait que rejoindre les 52,3 millions de tonnes de déchets mis en décharge chaque année. Ce n’est pas bon.

Jardin d’herbes aromatiques

Nous savons tous ce que c’est que d’acheter un paquet d’herbes fraîches pour n’en utiliser que quelques brins dans son spag bol et jeter le reste, emballage plastique à l’appui. Réduisez donc votre consommation de plastique à usage unique et investissez plutôt dans un pot d’herbes aromatiques pour le rebord de votre fenêtre. Vous gagnerez ainsi en esthétique de cuisine. L’espace dans lequel vous vivez en colocation en Ile de France, n’en sera que plus beau.

Réduisez, réutilisez…

Recyclez ! Tout ce qui peut être recyclé – verre, plastique, papier, vêtements, vieilles chaussures de sport – doit l’être. Consultez le site Web de votre municipalité pour obtenir des informations sur tout, depuis les sacs poubelles jusqu’aux jours de collecte des déchets.

Faites du vintage avec vos meubles

Comme la « fast fashion », les meubles bon marché produits en masse sont une mauvaise nouvelle pour l’environnement. Les méthodes de fabrication à forte consommation d’énergie, associées à des matériaux fragiles et jetables, font des meubles l’un des principaux responsables du réchauffement climatique. Faites un tour sur le bon coin, Ebay ou Facebook Marketplace pour trouver des meubles d’occasion et faire des économies garanties, tant pour l’environnement que pour votre porte-monnaie.

Un nettoyage écologique

Phtalates, triclosan, chlore, perchloroéthylène… les produits chimiques contenus dans la plupart des produits de nettoyage ne sont pas seulement imprononçables, ils sont aussi massivement nuisibles à l’environnement. Évitez de remplir les rivières et les lacs de produits chimiques nocifs et optez plutôt pour des produits écologiques fabriqués à partir d’ingrédients végétaux. Mieux encore, prenez du bicarbonate de soude et une brosse à dents et frottez.

Et bien d’autres initiatives écolo comme à Bourg la Reine

Dernière mise à jour le 12/11/2021


Partager c'est aimer

1 réflexion sur “Ecologie et vivre en colocation en Ile de France”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *